• Prélèvement à la source. Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé ce matin sur France Inter que la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu avait permis à l’État de récolter « 2 milliards d’euros supplémentaires » et ce, « sans augmenter le taux d’impôt des Français ». Gérald Darmanin a expliqué que cette somme provenait d’un meilleur recouvrement de l’impôt auprès de ceux « qui auraient dû payer l’impôt, mais qui fraudaient ou qui étaient phobiques administratifs ».

  • Google refuse de payer. La filiale française de Google a annoncé aujourd’hui que lorsque « la loi française sur le droit d’auteur » entrerait en vigueur, son moteur de recherche ne présenterait plus les aperçus des articles, qui consistent à mettre en avant quelques lignes de ces papiers ou leurs photos d’illustration. Adoptée en juillet par le Parlement et issue d’une directive européenne adoptée en mars, la loi en question permet aux éditeurs et agences de presse de négocier avec les plateformes numériques une rémunération pour l’utilisation de leurs contenus.

  • Sandra Muller condamnée. Le tribunal de Paris a condamné pour diffamation à 15 000 euros de dommages et intérêts Sandra Muller, la créatrice de la formule #BalanceTonPorc appelant les femmes à dénoncer leurs agresseurs, selon la décision consultée par l’AFP. Sandra Muller, qui a annoncé son intention de faire appel, a été reconnue coupable d’avoir diffamé en 2017 Éric Brion, un ancien dirigeant de la chaîne Equidia, qu’elle avait mis en cause sur le réseau social Twitter.

  • Référendum ADP. Le Conseil constitutionnel, l’instance chargée notamment de veiller à la régularité des élections nationales et des référendums, a annoncé ce matin avoir enregistré 822 000 soutiens au référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). Cette procédure, enclenchée début avril par 248 députés et sénateurs venant de différents partis, doit recueillir, depuis le 13 juin et durant neuf mois maximum, plus de 4,7 millions de signatures, soit 10 % du corps électoral, pour obliger le Parlement à examiner le texte.

  • Alerte du Giec. Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) mis en place par l’ONU a publié ce matin un rapport appelant à réduire « de toute urgence » les émissions de gaz à effet de serre afin de « limiter l’ampleur des changements auxquels sont confrontés l’océan et la cryosphère », le nom donné aux régions gelées de la planète. Alors que le réchauffement planétaire a déjà atteint 1,1 °C par rapport à l’ère préindustrielle, le Giec affirme que « l’océan se réchauffe, devient plus acide et moins fécond », que « la fonte des glaciers et des calottes glaciaires entraîne une élévation du niveau de la mer » et que « les phénomènes côtiers extrêmes sont de plus en plus intenses ».

  • Saïd Bouteflika condamné. Un tribunal militaire algérien a condamné cette nuit Saïd Bouteflika, l’un des frères et ancien conseiller de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, à 15 ans de prison pour « atteinte à l’autorité militaire » et « complot contre l’autorité de l’État ». Six autres personnes de l’entourage d’Abdelaziz Bouteflika, dont trois sont en fuite à l’étranger, ont également été condamnées. Tous avaient été arrêtés après le départ d’Abdelaziz Bouteflika, qui avait démissionné en avril du fait d’un vaste mouvement de protestation.