27 septembre 2019

C'est leur avis

La position délicate du président ukrainien

Dans la discussion téléphonique de juillet à l’origine de la procédure de destitution lancée contre Donald Trump, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, se dit en accord avec le président américain pour dénoncer l’inaction de l’Allemagne et de la France vis-à-vis de la Russie. Chroniqueur à Bloomberg, Leonid Bershidsky estime que le président ukrainien s’est mis dans une position délicate vis-à-vis des pays européens.

« Alors que Trump risque la destitution à cause de la conversation, je doute que Zelensky obtienne le soutien qu’il souhaite. Tout ce que Trump fait pour lui maintenant suscitera des soupçons de contrepartie. Le président ukrainien va devoir travailler avec plus de diligence à sa relation avec les dirigeants européens. Et il devra peut-être commencer par présenter des excuses pour être convenu avec Trump du manque d’engagement européen en Ukraine. » Leonid Bershidsky