1er octobre 2019

Ça alors

Une action de groupe inédite en Allemagne

Un procès contre le constructeur automobile allemand Volkswagen s’est ouvert hier à Brunswick, au nord de l’Allemagne. La fédération des associations de défense des consommateurs (VZBV) s’est constituée partie civile pour représenter plusieurs centaines de milliers de clients réclamant une indemnisation. Plus de 448 000 dossiers, correspondant chacun à un véhicule, ont ainsi été déposés. Les actions collectives en justice ne sont autorisées en Allemagne que depuis l’adoption d’une loi en novembre 2018, qui visait notamment à faciliter les recours des clients contre des soupçons de trucage de plusieurs constructeurs automobiles. Volkswagen est accusé d’avoir artificiellement réduit, lors de tests, la mesure des émissions d’oxyde d’azote de ses voitures diesel, une affaire révélée en 2015. Si leur droit à une indemnité est reconnu par les juges, les clients lésés devront lancer des procédures individuelles pour obtenir une compensation correspondant à leur préjudice.