2 octobre 2019

Ça peut servir

Comment éviter qu’une femme se sente menacée dans la rue

26 % des femmes déclarent avoir renoncé à sortir de chez elles seules pour des raisons de sécurité, d’après une étude publiée l’an dernier par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, un organisme placé auprès du Premier ministre. L’antenne australienne de l’ONG Plan International, qui agit en faveur de l’égalité filles-garçons, propose des conseils aux hommes pour éviter que les femmes se sentent menacées par leur présence dans l’espace public, notamment dans la rue la nuit : « Souvenez-vous que plus vous êtes près d’elle et plus vous paraissez menaçant. Gardez une distance entre elle et vous. » L’ONG suggère également de ne pas rester passif lors d’une situation de harcèlement, en se plaçant entre la femme et son harceleur et en lui demandant si tout va bien. « Si vous ne pouvez pas intervenir ou que d’autres personnes sont déjà impliquées, filmer l’échange avec votre téléphone peut aider en cas d’enquête de police », ajoute l’ONG.