3 octobre 2019

Ça alors

Baisse de la consommation d’alcool en Russie

La consommation d’alcool en Russie a diminué de 43 % entre 2003 et 2016, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l’ONU, publié mardi. Cette baisse a permis une régression de la mortalité liée à la consommation d’alcool qui a contribué à ce que l’espérance de vie moyenne atteigne un niveau record en 2018 : près de 68 ans pour les hommes et 78 ans pour les femmes. L’OMS attribue la chute de la consommation à des mesures prises par les autorités russes telles que l’augmentation des taxes, l’introduction de prix minimum pour la vodka en 2003 ou l’interdiction de la vente nocturne d’alcool en 2011. L’OMS note également un « spectaculaire recul de la consommation d’alcool de fabrication artisanale, de contrebande ou produit illégalement », s’expliquant par le durcissement des sanctions et les politiques de répression mises en œuvre.