11 octobre 2019

C'est leur avis

La réponse du Parlement européen à Emmanuel Macron

Les députés européens qui ont auditionné Sylvie Goulard hier se sont prononcés contre la candidature de la Française au poste de commissaire européenne au Marché intérieur par 82 voix contre 29. Le correspondant à Bruxelles de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel Peter Müller estime qu’Emmanuel Macron a méprisé les députés européens en présentant une candidate fragilisée.

« Macron a régulièrement montré qu’il considérait avant tout les parlementaires européens comme des exécutants. En s’assurant après les élections européennes qu’aucune des têtes de liste des principaux groupes parlementaires européens n’obtienne la présidence de la Commission, Macron s’est attiré le ressentiment durable de nombreux députés. Les affaires financières de Goulard facilitaient la revanche des parlementaires. Affaire d’emplois fictifs, 350 000 euros reçus du centre de réflexion du brillant milliardaire germano-américain Nicolas Berggruen ou encore un vaste poste de commissaire européenne qui amenait Sylvie Goulard à rassembler plusieurs milliers de fonctionnaires aux intérêts complètement différents : lors des auditions devant le Parlement européen, des candidats ont échoué avec des bagages bien moins encombrants. » Peter Müller