• Présidentielle tunisienne. L’homme d’affaires Nabil Karoui a reconnu cet après-midi sa défaite face au juriste sans parti politique Kaïs Saïed au deuxième tour de l’élection présidentielle organisé hier en Tunisie. Deux sondages réalisés à la sortie des urnes créditent Kaïs Saïed de plus de 70 % des voix.

  • Indépendantistes catalans condamnés. Le Tribunal suprême espagnol, la plus haute juridiction du pays, a condamné aujourd’hui neuf responsables séparatistes catalans, dont l’ancien vice-président de l’exécutif Oriol Junqueras, à des peines allant de 9 à 13 ans de prison ferme. Il leur est reproché d’avoir fait acte de « sédition » en organisant en octobre 2017 un référendum d’autodétermination de la Catalogne qui a abouti à une déclaration d’indépendance de la région.

  • Accord en Équateur. Le président équatorien, Lenin Moreno, et les représentants des populations indigènes qui manifestaient depuis le début du mois contre sa politique d’austérité ont trouvé hier un accord pour mettre fin à la mobilisation, au cours de laquelle sept personnes sont mortes, selon un bilan officiel. Le président s’est engagé à retirer un décret qui supprimait des subventions sur le carburant et qui avait causé le mouvement de protestation.

  • Législatives en Pologne. Droit et Justice (PiS), le parti conservateur au pouvoir en Pologne depuis 2015, est arrivé en tête des élections législatives organisées hier, conservant sa majorité à la Diète, la chambre des députés polonaise. Selon des résultats officiels portant sur 99,5 % des bulletins, le PiS a remporté 43,8 % des voix – le score le plus élevé atteint par un parti depuis la chute du régime communiste en 1989 –, devant la Coalition civique (27,2 %), dans laquelle figurent une formation de centre droit et un mouvement écologiste.

  • Nobel d’économie. Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel (dit « prix Nobel d’économie ») a été décerné ce matin à la Franco-Américaine Esther Duflo, à l’Indo-Américain Abhijit Banerjee et à l’Américain Michael Kremer pour leurs recherches sur la réduction de la pauvreté dans le monde. Selon le jury, leurs travaux ont déjà eu des effets concrets et possèdent « un grand potentiel pour améliorer davantage les vies des personnes les plus pauvres de la planète ».

  • Présidence de LR. Le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, Christian Jacob, a été élu hier soir président du parti dès le premier tour d’un vote auquel ont participé ce week-end un peu plus de 62 000 adhérents, soit 47,4 % des inscrits, selon la Haute Autorité chargée de l’élection. D’après les résultats provisoires, Christian Jacob a recueilli 62,6 % des voix, devant Julien Aubert (21,3 %) et Guillaume Larrivé (16,1 %).