15 octobre 2019

Ça peut servir

Les réseaux sociaux après la mort

En cas de décès, que deviendront vos comptes Facebook ou Instagram ? Il peut être bon d’anticiper pour avoir l’esprit tranquille, recommande la journaliste Melanie Pinola, qui écrit des conseils pratiques pour le New York Times. Sur Facebook, vous pouvez définir qui aura accès à votre compte en cas de décès dans les « paramètres de transformation en compte de commémoration ». Si vous avez un compte Google, vous pouvez déterminer, dans le « Gestionnaire de compte inactif », à partir de combien de temps le site doit estimer que votre compte est inactif et que faire dans ce cas : effacer toutes vos données ou transmettre l’accès à quelqu’un. Pour tous vos autres comptes, le mieux est encore de réunir vos mots de passe dans un gestionnaire et d’en donner le code d’accès dans votre testament. Vous pouvez aussi définir directement une personne légataire dans les paramètres, une option ouvent payante.