18 octobre 2019

Ça alors

Un label pour les maternités « bienveillantes »

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français, une organisation professionnelle, a lancé hier un label pour les maternités qui « s’engagent à mettre de la bienveillance au centre de leurs activités ». Ce label est l’une des réponses de la profession aux messages postés depuis 2014 sur les réseaux sociaux par des femmes dénonçant sous le hashtag #payetonuterus des paroles humiliantes prononcées par des médecins ainsi que des actes médicaux effectués sans leur consentement. Pour obtenir ce label, les établissements doivent respecter 12 critères comme une aide à l’allaitement pour les femmes qui le souhaitent ou la possibilité d’un « accouchement démédicalisé » (par exemple sans anesthésiant) si cela ne comporte aucun risque. Une soixantaine de maternités ont demandé à obtenir ce label et une dizaine sont déjà certifiées en raison de leur engagement à suivre cette démarche de « bienveillance ». Le respect des critères sera vérifié tous les ans.