22 octobre 2019

C'est leur avis

Le manque de confiance en Facebook

David Marcus, qui coordonne la participation de Facebook au projet Libra de monnaie numérique, a déclaré dimanche réfléchir à une approche différente consistant à créer plusieurs monnaies adossées à des devises comme le dollar et l’euro. Alors que les entreprises spécialisées dans les systèmes de paiement PayPal, Visa et MasterCard ont quitté le projet ce mois-ci, l’éditorialiste des Échos Jean-Marc Vittori y voit un « échec » causé par le manque de confiance que suscite Facebook.

« Dans cette histoire, Facebook a péché par orgueil. Le puissant réseau social a ignoré l’essence de la monnaie et, plus largement, de la finance : la confiance. […] L’usage des données personnelles qu’elle collecte auprès des centaines de millions d’utilisateurs accros à ses services pose une foule de questions. Le formidable essor des fausses informations passe notamment par elle. Faute de confiance, le libra paraît condamné à échouer. Mais cet échec révèle un avenir monétaire formidablement ouvert. Les banques centrales ont accéléré brutalement leurs projets de cryptomonnaie, en particulier en Chine. De nouveaux acteurs préparent des projets dans tous les recoins de la finance, avec de nouveaux outils. » Jean-Marc Vittori