24 octobre 2019

Ça alors

Google annonce une avancée majeure en informatique quantique

L’entreprise américaine Google a annoncé hier avoir atteint la « suprématie quantique » après avoir réalisé en 3 mn 20 un calcul qui aurait « pris environ 10 000 ans » aux plus puissants ordinateurs, selon ce qu’écrivent ses chercheurs dans la revue Nature. La suprématie quantique est atteinte lorsqu’un calculateur quantique est capable d’accomplir une tâche trop longue à effectuer pour un ordinateur classique. Dans l’informatique classique, les informations sont stockées sous la forme de bits, un élément prenant la forme d’un « 0 » ou d’un « 1 », tandis que les qubits, leur équivalent en informatique quantique, peuvent être à la fois « 0 » et « 1 ». Cette propriété, appelée « superposition », permet de réaliser plusieurs calculs à la fois. Selon Google, la suprématie quantique permettra de concevoir des batteries plus efficaces ou de créer des engrais avec moins d’énergie. Le groupe informatique américain IBM a déclaré que le calcul de Google pourrait être résolu en deux jours et demi avec l’informatique classique et non en 10 000 ans.