26 octobre 2019

Ça veut dire quoi

Droit de retrait

Des agents de la SNCF, inquiets d’un accident survenu le 16 octobre entre un TER et un convoi routier à un passage à niveau, ont invoqué leur droit de retrait et cessé le travail, provoquant une perturbation du réseau le week-end dernier et en début de semaine. La direction de la SNCF et le gouvernement ont dénoncé un détournement de ce droit. Le droit de retrait est une disposition prévue dans le Code du travail permettant à tout salarié de quitter son poste s’il a « un motif raisonnable de penser » qu’une situation de travail « présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ». Parmi les motifs possibles figurent l’utilisation de matériel non conforme, des locaux non chauffés, une absence d’équipements de protection ou un risque d’agression. Le salarié n’est pas tenu de reprendre son activité tant que la situation de danger persiste. Plusieurs salariés peuvent cesser le travail simultanément s’ils sont tous concernés par la situation de danger.