• Tentative d’incendie d’une mosquée. Un homme a tenté aujourd’hui d’incendier la porte de la mosquée de Bayonne et a gravement blessé par balles deux hommes qui l’ont surpris en pleine action, selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Celle-ci précise que l’homme a ensuite été interpellé à son domicile dans les Landes.

  • État d’urgence levé au Chili. Le président chilien, Sebastian Piñera, a signé hier des décrets mettant fin ce matin à l’état d’urgence qu’il avait décidé le 18 octobre après des manifestations ayant dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre. Vendredi, une manifestation contre les inégalités sociales dans le pays a rassemblé près d’un million de personnes, selon la gouverneure de la région métropolitaine de Santiago, la capitale.

  • Présidentielle argentine. Le candidat de centre gauche Alberto Fernandez a remporté hier l’élection présidentielle en Argentine dès le premier tour avec 48,1 % des suffrages – 45 % suffisant pour être élu –, selon des résultats calculés sur près de 98 % des bulletins. Allié à l’ancienne présidente Cristina Fernandez de Kirchner, il a devancé le chef de l’État sortant, Mauricio Macri (40,4 %), affaibli par la forte augmentation des taux d’inflation et de pauvreté.

  • Violences en Éthiopie. Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, désigné le 11 octobre prix Nobel de la paix, a lancé samedi un appel à l’unité de son pays après des violences qui ont provoqué la mort d’au moins 67 personnes en fin de semaine dernière, selon la police. Les heurts ont éclaté lorsqu’un activiste, critique de la politique du Premier ministre, l’a accusé sur Facebook d’avoir fait retirer la garde rapprochée dont il bénéficiait.

  • Victoire de la Ligue en Ombrie. La coalition dirigée par le parti anti-immigration La Ligue a remporté l’élection régionale organisée hier en Ombrie, dans le centre de l’Italie, avec 57,6 % des voix. La coalition de centre gauche formée notamment par le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate, qui gouvernent ensemble le pays depuis septembre, a recueilli 37,5 % des suffrages dans cette région administrée par la gauche depuis 1970.

  • Report du Brexit. Les États membres de l’Union européenne ont accepté la demande britannique de report de la date du Brexit au 31 janvier 2020, a annoncé ce matin le président du Conseil européen, Donald Tusk. Le Royaume-Uni pourra cependant quitter l’UE avant cette date si les députés britanniques votent en faveur de l’accord de sortie trouvé le 17 octobre entre le gouvernement du Royaume-Uni et la Commission européenne.