28 octobre 2019

C'est leur avis

L’échec de l’UE en Syrie

Dans le Guardian, Luke Cooper, professeur britannique de politique internationale, estime que la réaction de l’UE face à l’offensive turque dans le nord de la Syrie est un exemple supplémentaire de son échec à gérer la crise syrienne.

« Avec l’offensive turque contre les zones contrôlées par les Kurdes en Syrie, l’UE a choisi la voie facile de la condamnation plutôt que celle de l’action, refusant de prendre des sanctions économiques sévères, de prêter une assistance militaire à la résistance kurde ou de déployer des forces de maintien de la paix. Cette décision aggrave les échecs de l’UE en Syrie. Les pays membres de l’UE ont considéré la crise des réfugiés non comme un problème humanitaire, mais comme un problème sécuritaire qui devait en grande partie être résolu par l’accord avec la Turquie visant à empêcher par la force les migrants d’entrer. Avec le soutien de Poutine, le régime d’Assad s’est maintenant installé dans les zones kurdes, signant une victoire majeure et la défaite des espoirs démocratiques en Syrie. » Luke Cooper