30 octobre 2019

Ça alors

Instagram interdit les dessins sur le suicide

Le dirigeant d’Instagram, Adam Mosseri, a annoncé dimanche sur son blog que tous les dessins faisant référence au suicide ou à l’automutilation seraient désormais interdits sur la plateforme. En février, ce réseau social dédié à l’image avait déjà banni toutes les photographies de blessures que des personnes s’infligent à elles-mêmes, considérant qu’elles présentaient un danger pour les utilisateurs, souvent très jeunes. Cette décision intervient deux ans après le suicide, à l’âge de 14 ans, de la Britannique Molly Russel. Ses parents ont rapporté qu’avant de mettre fin à ses jours, elle avait consulté de nombreux contenus liés au suicide sur Instagram. Dans son article publié sur le site d’Instagram, Adam Mosseri, affirme que depuis février, Instagram a « supprimé, rendu moins visibles » ou caché derrière des mises en garde 834 000 contenus.