30 octobre 2019

Ça peut servir

Sortez vos (vieux) smartphones de vos poches

L’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, un établissement public, recommande aux utilisateurs de smartphones mis sur le marché avant juin 2017 d’éviter de les glisser dans leurs poches. Dans un avis publié le 21 octobre, elle signale que ces appareils émettent trop d’ondes et peuvent avoir des effets « en particulier sur l’activité cérébrale », lorsqu’il sont trop près de notre corps. Cette recommandation s’appuie sur des tests effectués par une autre agence publique, l’Agence nationale des fréquences (ANFR), sur près de 379 appareils entre 2012 et 2016. La réglementation prévoyait alors que les émissions d’ondes des téléphones soient prises en compte en les plaçant au maximum à 2,5 centimètres du corps. Mais l’ANFR a retenu les mesures à 0,5 centimètre, conformément aux nouveaux usages. À cette distance, l’exposition aux ondes excède la limite réglementaire.