• Réforme de l’assurance chômage. Une partie de la réforme de l’assurance chômage, prévue dans un décret publié fin juillet, entrera en vigueur demain. Pour avoir accès à des allocations chômage, il faudra désormais avoir travaillé six mois durant les 24 mois écoulés, contre quatre mois sur 28 jusqu’ici. L’assurance chômage s’ouvrira aux personnes démissionnaires et aux travailleurs indépendants sous certaines conditions.

  • Plan pour la Seine-Saint-Denis. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté ce matin 23 mesures pour venir en aide au département de Seine-Saint-Denis, le plus pauvre de France. Les effectifs de la justice et de la police seront renforcés et les fonctionnaires qui resteront au moins cinq ans en poste dans le territoire recevront une prime de « fidélisation » de 10 000 euros.

  • Procédure de destitution de Trump. La Chambre américaine des représentants, à majorité démocrate, a adopté aujourd’hui par 232 voix contre 196 une résolution qui détermine les règles encadrant la procédure d’enquête pouvant mener à la destitution du président américain, Donald Trump. C’est la première fois que la Chambre des représentants procède à un vote concernant cette procédure engagée fin septembre, en raison de soupçons d’abus de pouvoir.

  • Boeing immobilisés. L’avionneur américain Boeing a annoncé aujourd’hui que des fissures avaient été découvertes sur certains de ses modèles 737 NG, jusqu’à une cinquantaine d’entre eux, dans le cadre d’une inspection mondiale de ses appareils ordonnée par l’agence fédérale américaine de l’aviation. Depuis mars, Boeing fait face à l’immobilisation de tous ses appareils 737 Max, à la suite du crash de deux de ces modèles.

  • Contestation en Irak. Le président irakien, Barham Saleh, a promis aujourd’hui de convoquer des élections anticipées si le Parlement adopte une nouvelle loi électorale qui lui sera soumise la semaine prochaine, afin de répondre à un mouvement de protestation qui a démarré début octobre et a repris la semaine dernière. Au moins 100 personnes ont été tuées et 5 500 blessées depuis le milieu de la semaine dernière, a rapporté hier la Haute Commission irakienne des droits humains, une commission nationale indépendante.

  • Twitter et la politique. Le PDG du réseau social américain Twitter, Jack Dorsey, a annoncé hier soir que cette plateforme n’accepterait plus à partir du 22 novembre les publicités financées par des candidats à une fonction politique ou à une élection, ni les publicités concernant des thèmes d’actualité. « Payer pour augmenter la portée du discours politique a des ramifications importantes que l’infrastructure démocratique actuelle n’est peut-être pas prête à gérer », a-t-il déclaré.