31 octobre 2019

Ça peut servir

Bien choisir sa courge

Loin de nous l’idée de vous effrayer en cette journée d’Halloween, mais savez-vous que l’ingestion de certaines courges peut provoquer des douleurs digestives, des nausées, des vomissements, une diarrhée et même une déshydratation nécessitant une hospitalisation ? Toutes les cucurbitacées ne sont pas comestibles, rappelle l’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, un établissement public. Ainsi, les coloquintes, des courges ornementales vendues dans le commerce pour un usage décoratif, ne doivent pas être consommées. De même, les courges dites amères, non comestibles, peuvent s’hybrider avec des courges alimentaires cultivées dans le potager et donner des courges d’apparence identique, mais elles aussi impropres à la consommation. Pour en avoir le cœur net, goûtez un morceau de courge cru et s’il a un goût amer, recrachez-le et jetez la courge. La cuisson ne permet pas d’annuler les effets toxiques.