5 novembre 2019

Ça alors

Retrait d’argent liquide impossible pour les demandeurs d’asile

Depuis aujourd’hui, les personnes bénéficiant de l’allocation pour demandeur d’asile (ADA) ne peuvent plus retirer l’argent qui leur était versé, leur carte de retrait étant remplacée par une carte de paiement. Plusieurs associations, dont France Terre d’Asile, estiment que « cette mesure va à l’encontre de la nécessité de liquidité pour des actes de la vie quotidienne », comme des achats sur le marché ou le paiement de la laverie. Pour bénéficier de l’ADA, les revenus d’une personne seule ne doivent pas dépasser le montant du revenu de solidarité active (RSA), soit 559,74 euros. Son montant est de 6,80 euros par jour pour une personne seule, avec 7,40 euros en plus si elle ne dispose pas d’une place d’hébergement. Son versement cesse après la réponse définitive à la demande d’asile. 151 000 personnes bénéficient actuellement de l’ADA, selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration.