6 novembre 2019

Ça alors

Une productivité accrue grâce à un jour de travail en moins

Passer à la semaine de quatre jours peut stimuler la productivité de son entreprise de 40 %. C’est le résultat annoncé la semaine dernière par Microsoft Japon, une filiale du groupe informatique américain, qui a mené en août une expérience visant à améliorer le bien-être de ses employés. Ceux-ci ont bénéficié d’une semaine de quatre jours, avec un salaire maintenu. Durant cette période, l’entreprise a incité à limiter le nombre et la durée des réunions. L’an dernier, une entreprise néo-zélandaise a testé la semaine de quatre jours et a conclu que celle-ci avait considérablement accru le bien-être de ses salariés, tout en conservant son niveau d’activité. Microsoft Japon a également enregistré une baisse de 59 % de ses impressions papier et de 23 % de sa consommation d’électricité.