13 novembre 2019

Ça se chiffre

Les micro-entrepreneurs

3,2 millions de personnes exerçaient une activité non salariée en 2017, dont 444 000 dans le secteur agricole, selon des chiffres publiés la semaine dernière par l’institut national de statistiques Insee. Les micro-entrepreneurs (appelés « auto-entrepreneurs » à la création du statut en 2009) « économiquement actifs », c’est-à-dire ceux qui ont déclaré un chiffre d’affaires positif dans l’année, représentent désormais un tiers des non-salariés hors secteur agricole. Leur nombre a augmenté de 8,3 % en 2017 par rapport à 2016. La hausse est toutefois moins forte ces dernières années qu’entre 2010 et 2013 (21,6 % par an en moyenne), en raison d’un durcissement des conditions d’accès en 2014, comme l’obligation de s’immatriculer au Registre du commerce et des sociétés pour les commerçants ou au Répertoire des métiers pour les artisans. Les micro-entrepreneurs, dont 30 % occupent également un emploi salarié, ont en moyenne les revenus les plus faibles parmi les non-salariés hors secteur agricole.