13 novembre 2019

Ça alors

Des animaux relocalisés au Zimbabwe

Le Zimbabwe va procéder à sa « plus grande » opération de relocalisation d’animaux pour les protéger de la sécheresse, a annoncé lundi un porte-parole de l’autorité en charge des parcs nationaux du pays. La sécheresse que subit le pays depuis plusieurs mois a conduit au décès de plusieurs centaines d’éléphants, selon ce porte-parole, et beaucoup d’animaux s’aventurent près des zones habitées à la recherche d’eau et de nourriture. « 600 éléphants, deux meutes d’entre cinq et 10 lions, des chiens sauvages, 50 buffles, 40 girafes et 2 000 impalas » seront transférés de la réserve Savé Valley Conservancy, dans le sud-est du pays, vers trois autres sites. La sécheresse, couplée aux difficultés économiques du pays, crée aussi une situation d’insécurité alimentaire pour au moins 5,5 millions de Zimbabwéens, sur 16 millions d’habitants, selon des estimations de l’ONU au mois d’août.