14 novembre 2019

Ça peut servir

Pas de kiné en cas de bronchiolite

La Haute Autorité de santé (HAS), une autorité publique indépendante, a actualisé aujourd’hui ses recommandations de bonnes pratiques dans le traitement de la bronchiolite aiguë chez les nourrissons de moins de 12 mois, qui dataient de 2000. La bronchiolite est une infection virale contagieuse qui touche chaque hiver environ 480 000 enfants en France, soit à peu près 30 % des moins de deux ans, selon le ministère de la Santé. Elle se manifeste par une toux et une respiration rapide et sifflante. Elle est parfois traitée par de la kinésithérapie respiratoire. Or la HAS estime désormais que cette pratique n’est « pas recommandée », voire « contre-indiquée » pour certaines techniques de kinésithérapie. Elle a publié une fiche avec des recommandations à destination des parents [PDF], comme la bonne manière de nettoyer le nez de l’enfant avec un sérum physiologique.