• Réponse aux violences conjugales. Dans un entretien accordé au Journal du dimanche publié samedi, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a déclaré que la « chaîne pénale » en matière de violences conjugales n’était « pas satisfaisante ». Après analyse de 88 homicides liés à des violences conjugales en 2015 et 2016, un rapport de l’Inspection générale de la justice rendu public hier conclut que dans 65 % des cas le comportement violent du conjoint avait été préalablement signalé à la police.

  • Effondrement d’un pont. Le ministère de la Transition écologique a annoncé cet après-midi le lancement d’une enquête du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre après l’effondrement d’un pont ce matin à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne). L’accident a tué au moins une personne, présente dans un des véhicules qui franchissaient le pont.

  • Les « Gilets jaunes » un an après. La 53e journée de mobilisation des « Gilets jaunes », organisée samedi pour le premier anniversaire du mouvement, a rassemblé 28 000 manifestants, selon le ministère de l’Intérieur, et 61 957, selon Le Nombre jaune, une page Facebook animée par des participants au mouvement. 254 personnes ont été interpellées en France, dont 173 à Paris, où des dégradations ont été commises.

  • Huile de palme. Les députés ont rejeté vendredi soir par 58 voix contre 2 un amendement au projet de loi de finances repoussant de 2020 à 2026 la date à laquelle les produits à base d’huile de palme ne seront plus considérés comme des biocarburants. L’adoption la veille de cet amendement sans débat avait suscité des critiques au sein même de la majorité présidentielle.

  • Président sri-lankais. Élu samedi président du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa a prêté serment aujourd’hui. Cet ancien ministre de la Défense au moment de l’écrasement de la rébellion tamoule en 2009 a reconnu dans son discours qu’il arrivait à la tête d’un pays divisé. Il a expliqué avoir demandé aux tamouls et aux musulmans de voter pour lui, mais a déclaré : « Leur réponse n’a pas été celle que j’attendais. »

  • Répression des Ouïghours. Le New York Times a publié samedi plus de 400 pages de documents internes au Parti communiste chinois, communiqués par une personne souhaitant garder l’anonymat et présentée comme proche du pouvoir chinois. Ces documents décrivent la politique de répression des Ouïghours, une minorité musulmane, dont environ 1 million ont été emprisonnés dans des camps, selon une estimation communiquée par l’ONU en août 2018.