23 novembre 2019

Ça veut dire quoi

Quid pro quo

Lors d’une audition à la Chambre des représentants mercredi, l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, a affirmé que la Maison-Blanche avait proposé un « quid pro quo » à l’Ukraine, ce que nie le président américain, Donald Trump. Ce dernier est soupçonné d’avoir conditionné une aide financière et une visite à Washington du président Volodymyr Zelensky à l’ouverture par la justice ukrainienne d’une enquête liée à Joe Biden, un adversaire politique, et à son fils. Cette locution latine est au centre de l’enquête en vue d’une mise en accusation de Donald Trump. Littéralement « une chose pour une chose », elle signifie un « donnant-donnant », un échange de bons procédés. La même locution latine a pris, sous une forme raccourcie, un sens différent dans le langage courant français, un quiproquo signifiant une méprise qui fait prendre une chose pour une autre chose.