26 novembre 2019

Ça alors

Sanction pour fausse information à Singapour

Pour la première fois, une personne a été contrainte, à Singapour, d’apporter des corrections à l’une de ses publications sur Facebook, en application d’une loi visant à lutter contre les fausses informations, a annoncé hier le gouvernement. L’homme politique Brad Bowyer affirmait que le gouvernement avait influencé les décisions de deux sociétés d’investissement. Il s’agissait de « déclarations fausses » ou « trompeuses », selon le gouvernement, qui assure que ces deux sociétés sont totalement indépendantes. La loi visant à lutter contre les fausses informations dans le pays est entrée en vigueur le 2 octobre. Elle avait été critiquée par le Parti des travailleurs (opposition), selon lequel c’est à la justice et non au gouvernement de statuer sur de fausses informations. Brad Bowyer estime finalement que ces « corrections » sont « nécessaires » lorsque c’est « dans l’intérêt public ».