• Commission européenne. Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui par 461 voix pour contre 157 et 89 abstentions la nouvelle Commission européenne, présidée par l’Allemande Ursula von der Leyen. Elle comprend, en plus de la présidente, 11 femmes et 15 hommes, soit la proportion de femmes la plus élevée jamais enregistrée. Les commissaires prendront leurs fonctions le 1er décembre pour cinq ans.

  • Angela Merkel et l’Otan. La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré aujourd’hui devant le Bundestag, où siègent les députés, que l’Allemagne consacrerait 2 % de son PIB, contre 1,2 % en 2018, aux dépenses militaires « au début de la décennie 2030 » et qu’il était nécessaire de « préserver l’Otan », une alliance politique et militaire rassemblant 29 pays. Emmanuel Macron avait estimé début novembre que l’Otan était en état de « mort cérébrale ».

  • Boîtes noires. Le porte-parole de l’état-major des armées a déclaré ce matin sur BFMTV que les boîtes noires des deux hélicoptères de l’armée française accidentés lundi soir au Mali avaient été récupérées. Ces engins sont entrés en collision lors d’une opération de combat, causant la mort des 13 militaires qui se trouvaient à bord.

  • Personnes intersexes. Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), une autorité administrative indépendante, a publié aujourd’hui un avis concernant les personnes intersexes, c’est-à-dire nées avec des caractéristiques sexuelles ne correspondant pas aux définitions typiques de l’homme ou de la femme. Le CCNE recommande d’attendre avant de réaliser une opération d’attribution d’un sexe afin d’associer la personne concernée à la décision, « sauf urgence ou situation particulière ».

  • Réforme des retraites. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement était « plus que jamais déterminé » à instaurer un système de retraite universel, alors qu’une manifestation contre cette réforme est prévue le 5 décembre. Il a ajouté que la concertation avec les partenaires sociaux s’achèverait « le 9 ou le 10 décembre » et qu’il présenterait « dans les jours qui suivront » le projet du gouvernement « dans sa globalité ».