27 novembre 2019

Ça se chiffre

Les minima sociaux

Fin 2018, 4,25 millions de personnes étaient allocataires d’un des 10 minima sociaux existant en France, selon une étude publiée la semaine dernière par la Drees, la direction des études du ministère de la Santé. Les dépenses liées à ces minima, attribués sous conditions de ressources, s’élèvent à 27,2 milliards d’euros, soit 1,2 % du PIB (la production totale au sein du pays). Les deux minima qui comptent le plus d’allocataires sont le revenu de solidarité active, destiné aux personnes d’au moins 25 ans ou assumant la charge d’au moins un enfant né ou à naître, et l’allocation aux adultes handicapés. Le nombre de bénéficiaires de ces deux dispositifs est en hausse respectivement de 50 % et 68 % par rapport à 2000, ce qui est dû notamment à un élargissement des critères d’attribution. Le nombre de personnes percevant le minimum vieillesse a baissé de 26 %, ce que la Drees explique par la hausse des pensions de retraite, la baisse du nombre d’actifs non salariés (en particulier des agriculteurs, qui ont des retraites faibles) et le recul de l’âge minimum légal de départ à la retraite.