29 novembre 2019

Ça peut servir

Des médicaments « plus dangereux qu’utiles »

Chaque année, la revue médicale Prescrire met à jour sa liste des médicaments « à écarter pour mieux soigner », considérés par la revue comme « plus dangereux qu’utiles ». La liste publiée aujourd’hui ajoute à la précédente version des produits largement diffusés tels que certains sirops contre la toux des marques Vicks et Clarix ou les médicaments contre les maux de gorge Maxilase. Figure également dans la liste l’antidiarrhéique Smecta. Ce bilan est disponible en accès libre sur le site de la revue. Il se fonde notamment sur les effets secondaires subis après la prise des médicaments. Prescrire recense en tout 92 médicaments commercialisés en France, dont 12 ajoutés cette année. La revue précise au cas par cas en quoi la balance bénéfices-risques est défavorable et suggère parfois de meilleures options, parfois aussi basiques que sucer des confiseries pour les maux de gorge.