2 décembre 2019

Ça alors

La Russie reliée à la Chine par un gazoduc

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont inauguré aujourd’hui un gazoduc permettant de relier les gisements de Sibérie orientale à la frontière chinoise. Baptisé « Power of Siberia » (« Force de Sibérie »), il est composé de plus de 2 000 kilomètres de tuyaux. Pour apporter le gaz jusqu’à Shanghai, la Chine a prévu de construire sa propre portion du gazoduc. Ce projet s’accompagne d’un contrat d’approvisionnement gazier entre la Russie et la Chine. Il a été signé en 2014 entre le producteur de gaz russe Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNPC), l’entreprise nationale chinoise qui gère les hydrocarbures dans le pays. Le gazoduc lancé aujourd’hui est le premier d’une série de trois. Deux autres doivent être mis en service par Moscou dans les semaines à venir, mais vers d’autres pays. L’un en direction de l’Allemagne, l’autre vers la Turquie.