• Croissance verte pour l’UE. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté aujourd’hui devant le Parlement européen 50 mesures devant permettre à l’UE de faire sa transition écologique d’ici 2050 à travers une « nouvelle stratégie de croissance ». Ce plan prévoit d’atteindre à cette date la neutralité carbone, soit l’équilibre entre les émissions de CO2 et leur élimination de l’atmosphère. Lire le dossier de la Commission européenne.

  • Blocage à l’OMC. L’Organisation mondiale du commerce (OMC), une institution de régulation des échanges internationaux, est depuis ce matin privée de son tribunal d’appel. Les États-Unis se sont opposés, depuis que Donald Trump en est le président, aux nominations des juges nécessaires à son fonctionnement. Le tribunal de l’OMC peut toujours enregistrer les plaintes des États et juger les litiges commerciaux entre les pays, mais les appels de ses décisions ne sont plus possibles. Lire l’éditorial du Monde.

  • L’Inde et les musulmans. Le Parlement indien a définitivement adopté aujourd’hui le projet de loi permettant aux personnes fuyant les persécutions au Pakistan, au Bangladesh et en Afghanistan d’acquérir la nationalité indienne. Ce projet de loi s’applique aux adeptes des principales religions de la région, à l’exception des musulmans. Il a provoqué de nombreuses protestations dans plusieurs régions de l’Inde.

  • Référendum à Bougainville. Les électeurs de Bougainville, une île du Pacifique, ont voté à près de 98 % pour l’indépendance de leur territoire, actuellement rattaché à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, a annoncé aujourd’hui la Commission référendaire de Bougainville. Ce référendum, dont le résultat doit être ratifié par le Parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, était prévu par l’accord de paix signé en 2001 entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bougainville, après un conflit ayant fait 20 000 morts.

  • Greta Thunberg. Le magazine américain Time a désigné aujourd’hui Greta Thunberg, 16 ans, personnalité de l’année 2019. En septembre 2018, cette militante écologiste suédoise a entamé une grève scolaire les vendredis pour demander aux dirigeants politiques de son pays de respecter l’accord de Paris sur le climat de 2015, une initiative qui a inspiré des millions d’autres jeunes dans le monde. Lire l’article de Time [en anglais et en photos].