11 décembre 2019

Ça alors

Introduction en bourse record

La compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco s’est introduite en bourse aujourd’hui à Ryad, la capitale du pays, permettant à l’État saoudien de récolter 29,4 milliards de dollars. Il s’agit de la plus importante introduction en bourse, devant celle de l’entreprise chinoise de commerce en ligne Alibaba à New York en 2014 (25 milliards de dollars). Cependant, les autorités saoudiennes qui prévoyaient de lever 100 milliards de dollars ont dû revoir leurs ambitions à la baisse, les investisseurs internationaux s’étant déclarés acquéreurs de moins de titres qu’espéré. Les recettes de la privatisation alimenteront un fonds public finançant la diversification de l’économie du royaume, pour la rendre moins dépendante du pétrole. Le secteur pétrolier et gazier représente environ 50 % du produit intérieur brut (PIB) de l’Arabie saoudite, selon l’Organisation des pays producteurs de pétrole.