13 décembre 2019

Tout s'explique

Victoire du Parti conservateur au Royaume-Uni

Quel est le résultat des élections législatives au Royaume-Uni ?

Le Parti conservateur, dirigé par Boris Johnson, a remporté 365 sièges (et 43,6 % des voix) contre 203 au Parti travailliste (32,2 % des voix) lors des élections législatives à un tour organisées hier au Royaume-Uni, s’assurant une large majorité à la Chambre des communes. Le chef du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, a annoncé aujourd’hui sa démission « en début d’année prochaine ». Le Parti conservateur fait une percée dans de nombreuses circonscriptions historiquement détenues par des Travaillistes dans le nord de l’Angleterre et les Midlands. Plusieurs candidats travaillistes ont expliqué leur défaite par la position ambivalente de leur parti sur le Brexit et la personnalité contestée de Jeremy Corbyn. En Écosse, le parti indépendantiste SNP a remporté 48 des 59 sièges. Sa dirigeante, Nicola Sturgeon, a réclamé l’organisation d’un nouveau référendum d’indépendance. Les Libéraux-Démocrates, ouvertement anti-Brexit comme le SNP, n’obtiennent que 11 sièges.

Quelle conséquence ce résultat a-t-il sur le Brexit ?

À la tête du Parti conservateur, Boris Johnson a concentré sa campagne sur un slogan simple : « Mener à bien le Brexit ». Le 28 octobre, les États membres de l’UE ont accepté un décalage du Brexit au 31 janvier 2020, le temps pour le Parlement britannique d’adopter l’accord conclu le 17 octobre par le gouvernement de Boris Johnson avec la Commission européenne. Pendant sa campagne, le chef du Parti conservateur a annoncé son intention d’organiser ce vote avant Noël. Il s’est également engagé à ce que la période de transition, pendant laquelle le Royaume-Uni reste membre de l’Union douanière, ne s’étende pas au-delà du 31 décembre 2020. Ce délai suppose qu’un nouvel accord de libre-échange soit conclu d’ici là, sans quoi se présentera à nouveau le risque d’un Brexit « sans accord », avec l’application de droits de douane pour les échanges avec l’UE.

Quels sont les autres engagements de campagne du Parti conservateur ?

Le manifeste du Parti conservateur, publié le 24 novembre, se concentre en grande partie sur la réalisation du Brexit. Il contient aussi de nombreuses propositions destinées à rassurer les électeurs, en particulier ceux traditionnellement favorables aux Travaillistes, mais séduits par la fermeté du Parti conservateur sur le Brexit. Le manifeste prévoit le recrutement de 50 000 infirmiers et infirmières, des fonds accrus pour le NHS, le service public de la santé, des investissements dans les écoles et les infrastructures. Pour financer ces dépenses « tout en maîtrisant la dette », un projet de baisse de l’impôt sur les bénéfices des entreprises est abandonné. Le Parti conservateur s’engage à ne pas augmenter les impôts pour les particuliers. Il prévoit également la mise en place d’un système d’immigration à points (mesurant leur qualification) inspiré du modèle australien.