13 décembre 2019

C'est leur avis

La priorité aux vieux

Chroniqueur aux Échos, Éric Le Boucher estime que la réforme des retraites révèle un pays plus attentif aux vieux jours de ses retraités qu’à l’accès de ses jeunes au marché du travail.

« Les retraites sont l’unique cause des grandes manifestations, le chômage ne mobilise plus que de malingres défilés. La France ? 67 millions de retraités et futurs retraités. La revendication d’une vie décente aux vieux jours est très légitime. […] Mais le résultat est un ensemble de mesures qui vont renforcer l’exceptionnalité d’un pays qui dépense déjà trop pour les retraites. […] La France devrait investir tous ses moyens sur le travail plutôt que sur l’après-travail. Elle va subir, comme partout ailleurs, un tsunami digital, l’intelligence artificielle va bouleverser l’ensemble des emplois. Le besoin de formation est gigantesque. » Éric Le Boucher