16 décembre 2019

Ça alors

La gendarmerie nationale contre les militants antispécistes

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a présenté vendredi une nouvelle cellule de la gendarmerie nationale, Demeter, chargée de la lutte contre les intrusions dans les exploitations agricoles. Cette cellule a pour but de mieux coordonner les enquêtes liées à ces intrusions – qu’elles aient ou non donné lieu à des vols et dégradations – et d’améliorer le renseignement en amont. Christophe Castaner a déclaré avoir demandé à ce que « l’antispécisme soit un des axes prioritaires du renseignement ». Les militants antispécistes estiment que les animaux doivent être aussi bien considérés que les hommes et dénoncent le traitement qu’ils reçoivent (comme le font, par exemple, les vidéos d’abattoirs de l’association antispéciste L214). Selon le ministère de l’Intérieur, près de 1 000 actions de militants antispécistes ont eu lieu depuis le début de l’année, dont une partie visaient des agriculteurs.