17 décembre 2019

Ça alors

L’agence de presse Bloomberg sanctionnée pour de fausses nouvelles

L’Autorité des marchés financiers (AMF), un organisme de régulation public indépendant, a sanctionné hier l’agence de presse Bloomberg d’une amende de 5 millions d’euros. Dans sa décision, l’AMF reproche à Bloomberg d’avoir diffusé, en novembre 2016, « des informations qu’elle aurait dû savoir fausses et susceptibles d’avoir une influence sur le cours du titre Vinci », un groupe de construction. Les journalistes de Bloomberg avaient repris un faux communiqué de Vinci, envoyé d’une fausse adresse du groupe – dont les auteurs ne sont pas connus –, sans avoir fait « aucune vérification », selon l’AMF. Ce communiqué annonçait notamment la révision des comptes de Vinci, ainsi que le licenciement du directeur financier du groupe, ce qui était faux. La publication de l’information avait entraîné une chute du cours de Vinci. Bloomberg a annoncé son intention de faire appel de la décision.