26 décembre 2019

Ça alors

Une ligne ferroviaire entre la Russie et la Crimée

Après près de 44 heures de voyage, le premier train russe transportant des voyageurs depuis la ville russe de Saint-Pétersbourg, sans passer par l’Ukraine (voir la carte), est arrivé hier en gare de Simferopol, principale ville de Crimée, un territoire ukrainien annexé par la Russie en 2014. Le président russe Vladimir Poutine avait inauguré lundi la partie ferroviaire du pont reliant Taman, dans le sud de la Russie, à la péninsule de Kertch, en Crimée. La partie routière de ce pont avait été inaugurée en 2018. L’ouverture de cette liaison sans le consentement de l’Ukraine représente « une nouvelle violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine par la Russie », a déclaré lundi le porte-parole du haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell.