• Plusieurs milliers de partisans du Hachd Al-Chaabi, une coalition de milices chiites pro-iraniennes, ont forcé aujourd’hui l’entrée de l’ambassade des États-Unis à Bagdad, la capitale irakienne. Les forces américaines ont tiré des grenades lacrymogènes pour les disperser. Ces paramilitaires entendaient ainsi protester contre des frappes américaines dirigées dimanche soir contre des bases des Brigades du Hezbollah, un groupe faisant partie du Hachd al-Chaabi.

  • Le gouvernement britannique a annoncé aujourd’hui une hausse du salaire minimum de 6,2 % à 8,72 livres de l’heure (environ 10,30 euros) à partir d’avril pour les employés de plus de 25 ans. Le Premier ministre, Boris Johnson, a estimé dans un communiqué que « la population n’a pas eu l’augmentation salariale qu’elle mérite ». Le salaire minimum a été introduit au Royaume-Uni en 1999, à l’initiative de l’ancien Premier ministre travailliste Tony Blair.

  • Thierry Dufresne, délégué central de la CGT chez le groupe pétrolier Total, a appelé hier soir à un « blocage total » de toutes les raffineries du 7 au 10 janvier dans le cadre du mouvement de contestation contre la réforme des retraites. Deux des huit raffineries présentes en France métropolitaine connaissent déjà des blocages.

  • 16 députés La République en marche ont publié ce matin sur le site de Libération une tribune dans laquelle ils souhaitent que l’âge d’équilibre prévu dans la réforme des retraites du gouvernement ne soit pas « le même pour tous » et soit « modulable en fonction des parcours de chacun ». Le projet de réforme prévoit que les personnes prenant leur retraite avant cet âge d’équilibre subissent un malus sur leur pension et celles partant après bénéficient d’un bonus. Lire la tribune.