7 janvier 2020

C'est leur avis

Une menace ouverte de crime de guerre

Le président des États-Unis, Donald Trump, a menacé samedi dans un tweet de viser des sites culturels iraniens si l’Iran attaquait du personnel ou des sites américains. Chroniqueur pour Vox, Zack Beauchamp estime que cette menace démontre que le président américain se considère au-dessus des lois lorsqu’il s’agit d’affirmer la puissance américaine.

« Cette menace illustre la façon dont Trump envisage la guerre avec l’Iran et le monde en général. Le président semble croire, très fondamentalement, que les préoccupations concernant les droits humains et le droit international sont des contraintes inutiles à la puissance américaine – que gagner des conflits requiert d’être plus dur et plus brutal que vos opposants. Les menaces de Trump d’attaquer des sites culturels rappellent immédiatement une autre menace récente de haut niveau pour les sites culturels du monde : les attaques du groupe État islamique contre de telles cibles en Irak et en Syrie. […] Il n’y a aucune manière honnête de décrire ce que Trump tweete autrement que comme une menace ouverte de commettre des crimes de guerre. » Zack Beauchamp