• L’Armée nationale libyenne, commandée par le maréchal Khalifa Haftar, a annoncé lundi s’être emparée de la ville côtière de Syrte, dans le nord du pays. Le maréchal Haftar a lancé le 4 avril une offensive contre le gouvernement d’union nationale (GNA) installé à Tripoli, la capitale, et reconnu par l’ONU. Malgré l’appel à un cessez-le-feu lancé mercredi par la Russie et la Turquie, qui a annoncé l’envoi de troupes pour soutenir le GNA, l’Armée nationale libyenne a annoncé jeudi la poursuite du combat contre le GNA. Lire le portrait du maréchal Haftar par France Culture.

  • Le procès de l’ancien producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, poursuivi pour viol et agression sexuelle par deux femmes, s’est ouvert lundi aux États-Unis. Près d’une centaine de femmes ont déclaré depuis octobre 2017 avoir été victimes du producteur. Lundi soir, Harvey Weinstein a par ailleurs été mis en examen dans deux autres affaires d’agression sexuelle pour des faits remontant à 2013, ont annoncé les services de la procureure du comté de Los Angeles. Lire la présentation des accusatrices de Harvey Weinstein sur le site de L’Obs.

  • Le socialiste Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol sortant, a été reconduit dans ses fonctions mardi. Il a remporté par 167 voix contre 165 et 18 abstentions un vote de confiance à la chambre des députés. Le Parti socialiste a conclu un accord de coalition avec le parti de gauche radicale Podemos en vue de gouverner. Pedro Sanchez doit aussi sa réélection à l’abstention des députés du parti séparatiste catalan ERC.

  • Les négociations autour de la réforme des retraites ont repris mardi avec une réunion au ministère du Travail entre le gouvernement et les organisations syndicales et patronales. Jeudi, la quatrième journée de mobilisation interprofessionnelle depuis le début de la grève contre la réforme le 5 décembre a réuni 452 000 personnes dans toute la France selon le ministère de l’Intérieur et près de 1,7 million selon la CGT. Une réunion sur la mise en place d’une conférence de financement du futur système de retraite, défendue par la CFDT et acceptée par le gouvernement, a eu lieu hier.

  • L’Iran a envoyé, dans la nuit de mardi à mercredi, plus d’une dizaine de missiles balistiques sur deux bases militaires irakiennes utilisées par les militaires américains ainsi que des soldats de la coalition internationale contre le groupe djihadiste État islamique. Ces attaques sont des représailles après l’assassinat le 3 janvier du général iranien Qassem Soleimani. Mercredi, un avion d’une compagnie ukrainienne s’est écrasé après son décollage de Téhéran, la capitale de l’Iran, faisant 176 victimes. Le Premier ministre canadien a déclaré jeudi que l’avion avait été « abattu par un missile sol-air iranien ». Ce matin, le président iranien a reconnu les faits, attribuant le tir à une « erreur humaine » qu’il a jugée « impardonnable ».

  • Les députés britanniques ont approuvé jeudi par 330 voix contre 231 l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne conclu le 17 octobre. Le Royaume-Uni sortira de l’UE le 31 janvier si la Chambre des lords – la deuxième chambre du Parlement britannique – et le Parlement européen valident l’accord auparavant. Celui-ci prévoit néanmoins une période de transition jusqu’au 31 décembre, pendant laquelle le pays sera toujours présent dans l’Union douanière, mais ne siègera plus dans les institutions de l’UE. Lire notre article sur l’adoption du texte.