• À l’initiative d’Emmanuel Macron, un sommet avec les dirigeants des pays du G5 Sahel, une coalition créée par les pays de la région – le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad – pour lutter contre le djihadisme, a débuté cet après-midi à Pau. Le président français avait déclaré en décembre souhaiter de leur part des « clarifications pour maintenir la présence française ». 89 soldats nigériens ont été tués jeudi à l’ouest du pays lors d’une attaque, selon un bilan du gouvernement revu nettement à la hausse dimanche.

  • La présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, a été réélue samedi pour un second mandat de quatre ans avec 57,1 % des voix. Issue d’un parti pro-indépendantiste, elle prône le maintien d’une relation distante avec la République populaire de Chine, qui revendique ce territoire, tandis que son principal opposant souhaitait un rapprochement.

  • Après avoir nié toute responsabilité, l’armée iranienne a reconnu samedi qu’un tir de missile résultant d’une erreur humaine était à l’origine du crash d’un avion de ligne d'une compagnie aérienne ukrainienne mercredi après son décollage de Téhéran faisant 176 morts. Des manifestations contre les autorités ont repris dans le pays ces trois derniers jours à la suite de cette annonce.

  • Le secrétaire d’État américain (l’équivalent du ministre des Affaires étrangères), Mike Pompeo, s’est déclaré hier « indigné » par les tirs de roquettes ayant visé le jour même la base militaire irakienne de Balad, au nord de la capitale, Bagdad. L’attaque a blessé quatre soldats irakiens, selon l’armée du pays, qui n’a pas nommé de responsable. La base a accueilli dans le passé des soldats américains, mais ce n’est plus le cas actuellement.

  • Un cessez-le-feu est entré en vigueur hier en Libye. Il a été initié la semaine dernière par la Turquie et la Russie, qui soutiennent chacune un des belligérants. Les forces du gouvernement d’union nationale, reconnu par l’ONU, et les troupes du maréchal Khalifa Haftar, qui avaient lancé une offensive contre elles en avril, se sont mutuellement accusées hier d’avoir violé le cessez-le-feu. Lire dans Le Monde une analyse du rôle de la Turquie et de la Russie en Libye.

  • L’Académie des arts et sciences du cinéma a dévoilé aujourd’hui la sélection de la cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 9 février prochain à Los Angeles (États-Unis). Le film « Les Misérables », du réalisateur français Ladj Ly, est nommé dans la catégorie du « Meilleur film étranger », aux côtés de quatre autres films. Il avait obtenu le prix du jury du Festival de Cannes en mai dernier. Lire le protrait de Ladj Ly dans Libération.