• Les autorités sanitaires de la ville de Wuhan en Chine ont déclaré aujourd’hui que près de 200 personnes étaient atteintes d’un virus respiratoire qui a provoqué la mort de trois personnes. Apparu en décembre, le virus est transmissible entre humains, a déclaré aujourd’hui un expert gouvernemental chinois. Une dizaine d’autres malades ont été signalés dans d’autres villes en Chine et dans d’autres pays de la région.

  • Réunis hier à Berlin, les dirigeants de 12 pays, dont Emmanuel Macron, ont signé un accord appelant à un cessez-le-feu en Libye, à la fin des ingérences étrangères et au respect d’un embargo sur les ventes d’armes. Les dirigeants du gouvernement d’union nationale et de l’Armée nationale libyenne, qui s’opposent dans le pays, ont refusé de se rencontrer. Lire notre article sur l’envoi de troupes turques en Libye.

  • Des frappes contre la mosquée d’un camp militaire ont fait plus de 100 morts parmi les soldats de l’armée yéménite samedi, selon un bilan publié sur Twitter par le ministère des Affaires étrangères du Yémen. Le président du pays, Abd Rabbo Mansour Hadi, a accusé les rebelles houthis, qui mènent une lutte armée contre les autorités yéménites depuis 2014, d’être les auteurs de l’attaque.

  • Le parquet de Paris a annoncé hier avoir ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo montrant un policier frapper à plusieurs reprises un homme ensanglanté et à terre lors d’une manifestation des « Gilets jaunes » à Paris samedi. Stanislas Gaudon, membre du secrétariat général du syndicat de police Alliance, a déclaré à Franceinfo que l’homme avait craché du sang sur le policier et affirmé qu’il avait le sida. Voir les images sur Franceinfo.

  • Près de 4 milliards d’euros provenant de grands groupes étrangers vont être investis en France, a annoncé hier soir l’Élysée qui organisait aujourd’hui la troisième édition du rendez-vous annuel « Choose France » avec près de 200 dirigeants d’entreprises au château de Versailles. Parmi ces investissements, l’armateur italo-suisse MSC a passé une commande d’un montant de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire pour deux paquebots.

  • Une marche contre l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules a réuni dimanche à Paris 41 000 personnes selon la police, qui en avait compté 42 000 lors d’un précédent rassemblement le 6 octobre. Adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 15 octobre, le projet de loi sur la bioéthique étendant le droit à la PMA doit être examiné à partir de demain au Sénat.