27 janvier 2020

Ça alors

Les Pays-Bas présentent des excuses pour la Shoah

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a présenté hier, au nom de son gouvernement, des excuses aux victimes de la Shoah aux Pays-Bas. « Trop de fonctionnaires néerlandais ont exécuté les ordres de l’occupant » allemand pendant la Seconde Guerre mondiale, a-t-il déclaré lors de l’hommage national rendu aux victimes de la Shoah, organisé à Amsterdam à la veille du 75e anniversaire de la libération du camp d’extermination nazi d’Auschwitz. En 2012, Premier ministre depuis deux ans, il avait estimé ne pas pouvoir présenter d’excuses officielles aux juifs néerlandais pour cause de « manque d’information » sur l’action du gouvernement de l’époque et d’absence « de soutien assez large » de la population. Moins de 25 % des juifs néerlandais ont survécu à la Shoah, en particulier à cause de la participation volontaire de l’administration néerlandaise, selon le Musée de l’Holocauste, situé aux États-Unis.