• 24,3 millions de foyers obtiendront un gain de pouvoir d’achat de 595 euros en moyenne sur l’année « grâce à la baisse de l’impôt sur le revenu et/ou la suppression de la taxe d’habitation », a annoncé aujourd’hui le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. Emmanuel Macron avait annoncé en avril 2019 une baisse d’impôt d’un montant global de 5 milliards d’euros concernant en priorité les classes moyennes et populaires et effective dès ce mois de janvier avec le prélèvement à la source.

  • La Commission nationale consultative des droits de l’homme a estimé aujourd’hui que la France devait organiser le retour des ressortissants français condamnés à mort ou encourant une peine de mort en Irak, « pour des raisons tenant tant au respect du droit qu’à la sécurité ». 11 Français ont été condamnés à mort en Irak en mai et en juin 2019 pour appartenance au groupe terroriste État islamique, rapporte cette autorité administrative indépendante.

  • Le constructeur aéronautique européen Airbus a annoncé aujourd’hui avoir trouvé un accord de principe avec les autorités américaines, britanniques et françaises, pour mettre fin à des enquêtes pour des soupçons de corruption engagées contre lui en 2016. Depuis cette affaire, une grande partie de la direction de l’entreprise et de son conseil d’administration a été renouvelée, avec notamment le remplacement de l’Allemand Thomas Enders, PDG du groupe depuis 2012, par le Français Guillaume Faury en avril 2019.

  • Le gouvernement britannique a annoncé aujourd’hui que l’accès à son futur réseau de télécommunications 5G serait « limité » pour les fournisseurs « à haut risque », c’est-à-dire présentant des risques en matière de sécurité, mais sans exclure des fournisseurs précis. L’entreprise de télécommunications chinoise Huawei a salué cette décision. Lire cet article du Figaro pour mieux comprendre les mesures britanniques.