28 janvier 2020

C'est leur avis

Le témoignage de Bolton devient nécessaire

Le New York Times a publié dimanche soir des extraits d’un prochain ouvrage de l’ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, qui met en cause le président américain, Donald Trump, dans l’affaire pour laquelle il est actuellement jugé au Sénat. Dans Vox, le journaliste Andrew Prokop, estime qu’il devient nécessaire qu’il témoigne au procès.

« Uniquement du point de vue de la recherche de preuves, cette nouvelle est très importante. Il y a eu beaucoup de preuves indirectes selon lesquelles Trump avait fait pression pour que l’Ukraine accepte de mener une enquête sur la famille Biden, lorsqu’il a bloqué une aide militaire de 391 millions de dollars destinée au pays. Pourtant, jusqu’ici, les Démocrates manquaient de preuves ou de témoignages directs selon lesquels Trump l’aurait dit lui-même – en grande partie, probablement, parce que les membres de l’administration les plus proches de Trump ont refusé de témoigner (conformément aux instructions de Trump). Le témoignage de Bolton, s’il est confirmé, mettrait fin à toute ambiguïté sur la question. […] Clore le procès sans obtenir son témoignage ressemblerait désormais encore davantage à une dissimulation. » Andrew Prokop