28 janvier 2020

Ça peut servir

Se méfier des tests ADN récréatifs

Prenez garde aux tests ADN récréatifs qui promettent de vous en dire plus sur vos origines. D’une part, l’utilisation des tests ADN est limitée en France à des fins médicales, scientifiques ou judiciaires, et leur recours personnel peut-être puni par une amende de 3 750 euros. Certaines personnes achètent toutefois ces tests auprès de laboratoires étrangers. Mais leur utilisation n’est pas sans risque. Fin décembre, le département américain de la Défense mettait en garde son personnel contre le fait que ces tests soient « largement non réglementés » et puissent « exposer des informations personnelles et génétiques et potentiellement avoir des conséquences imprévues en matière de sécurité ». Dans Les Échos, le journaliste Benoît Georges estime que cet avertissement « pose une question de fond » : « Les informations génétiques risquent-elles d’être utilisées, partagées, revendues – ou piratées – sans même que l’utilisateur ne le sache ? »