• Le Conseil constitutionnel a confirmé aujourd’hui que l’interdiction à partir du 1er janvier 2022 de la production de pesticides non approuvés dans l’UE pour des raisons sanitaires ou environnementales était conforme à la Constitution. Plusieurs industriels qui exportent ces produits hors de l’UE depuis la France avaient dénoncé une distorsion de concurrence, car ils estiment que des entreprises ne produisant pas en France pourront continuer à vendre ces substances.

  • La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a révélé cet après-midi qu’un des 180 Français rapatriés aujourd’hui par avion de Wuhan, en Chine, à Istres présentait « des symptômes » du coronavirus apparu en décembre. L’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, a qualifié hier l’épidémie « d’urgence de santé publique de portée internationale », craignant « que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles ». Lire les explications de Franceinfo sur le rapatriement des Français.

  • Le PIB de la France, la production totale au sein du pays, a reculé de 0,1 % au quatrième trimestre de 2019, selon des chiffres publiés aujourd’hui par l’institut national de statistiques Insee. Sur l’ensemble de l’année, la croissance a été de 1,2 %, contre 1,7 % en 2018.

  • La préfecture de police de Paris et la préfecture d’Île-de-France ont annoncé aujourd’hui la réquisition d’une partie du personnel de trois centres de traitement des déchets ménagers franciliens affectés par une grève contre le projet gouvernemental de réforme des retraites depuis le 23 janvier. Ce mouvement « perturbe la collecte de près de 6 000 tonnes quotidiennes de déchets générés par près de 6 millions d’habitants », précisent les préfectures.

  • Les usagers des transports en commun d’Île-de-France peuvent obtenir à partir d’aujourd’hui sur le site mondedommagementnavigo.com jusqu’à un mois de remboursement de leur abonnement en raison du mouvement de grève contre le projet de réforme des retraites. Faisant face à « une forte affluence », le site invitait néanmoins cet après-midi les visiteurs à revenir ultérieurement. Il doit rester ouvert jusqu’au 11 mars.