4 février 2020

C'est leur avis

Le racisme anti-asiatique dévoilé

Depuis la médiatisation de l’épidémie du coronavirus 2019-nCoV, des personnes dénoncent sur les réseaux sociaux la montée du racisme anti-asiatique. La romancière d’origine chinoise Grace Ly estime dans Slate.fr que le racisme anti-asiatique, s’il est plus visible aujourd’hui, est profondément ancré dans la société française.

« Le racisme anti-asiatique n’a pas été fabriqué à Wuhan, épicentre du virus en Chine : il nous hante depuis bien longtemps. La peur de la maladie a dévoilé les vrais visages et gratté la terre fertile d’un racisme ancré dans nos mentalités. […] Depuis l’apparition du coronavirus et son angoisse communicative, l’image qui nous semblait pourtant acquise de “migrant·es parfait·es” s’est en quelques jours transformée en celle de parias de la société. […] Ce bouleversement brusque confirme que le racisme n’est toujours qu’une construction sociale totalement indépendante de qui nous sommes réellement en tant qu’individus. Il reflète ce que notre société a de plus sombre : ses peurs irrationnelles, son histoire à effacer et le bouc émissaire le plus opportun à un moment donné. » Grace Ly