7 février 2020

C'est leur avis

Arrêtons de réprimander ceux que le coronavirus inquiète

Le gouvernement chinois a annoncé aujourd’hui que 636 personnes étaient mortes dans le pays depuis le début en décembre d’une épidémie de coronavirus, qui a également fait deux morts hors de Chine. Journaliste pour le site d’information américain Vox, Kelsey Piper constate que plusieurs articles minimisent l’importance du virus par rapport aux centaines de milliers de morts que cause chaque année la grippe saisonnière, mais elle estime qu’il ne faut pas railler ceux qui prennent l’épidémie au sérieux.

« Les nouvelles maladies infectieuses font peur et l’inquiétude est légitime si elles sont hautement mortelles et se propagent rapidement. Nous évitons la catastrophe en réagissant de manière forte à chaque nouvelle maladie émergente transmissible par l’homme dont nous savons peu de choses et en consacrant d’énormes ressources au confinement, au développement de vaccins, aux traitements et à la recherche. L’inquiétude pour les pandémies n’est pas déplacée. La réalité est que les maladies pandémiques sont potentiellement effrayantes et que, dans l’ensemble, le monde est peu préparé. » Kelsey Piper