• Carlos ghosnLe constructeur automobile japonais Nissan a annoncé aujourd’hui qu’il demandait 10 milliards de yens (83 millions d’euros) de dommages et intérêts à son ancien président Carlos Ghosn. Le groupe explique vouloir ainsi recouvrer « une partie importante des dommages pécuniaires » que Carlos Ghosn a « infligés à la société » par « son activité frauduleuse ». Carlos Ghosn a fui fin décembre le Japon alors qu’il devait y être jugé pour malversations financières, une accusation qu’il rejette.

  • Droits humainsLa Commission européenne a décidé aujourd’hui de retirer certains droits de douane préférentiels dont bénéficie le Cambodge en raison « des violations graves et systématiques des principes des droits humains » constatées dans le pays. Certains produits textiles, les articles de voyage et le sucre seront taxés aux conditions standard de l’UE à partir du 12 août, sauf si le Parlement européen ou le Conseil européen, qui réunit les dirigeants des États membres, s’y oppose.

  • LibanLe Parlement libanais a accordé hier soir sa confiance au nouveau gouvernement par 63 voix contre 20 et une abstention. Nommé fin décembre, le Premier ministre libanais, Hassan Diab, a dévoilé fin janvier la composition de son gouvernement. Les manifestations débutées en octobre contre la situation économique du pays et pour un renouvellement de sa classe politique se poursuivent.

  • Primaire démocrateAux États-Unis, le sénateur indépendant Bernie Sanders est arrivé hier soir en tête de la primaire démocrate du New Hampshire avec 25,7 % des voix, devant l’ancien maire Pete Buttigieg (24,5 %) et la sénatrice Amy Klobuchar (19,8 %), après le dépouillement des bulletins de 96 % des bureaux de vote. Neuf candidats sont encore en lice pour l’investiture démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre.

    Lire les portraits des neuf candidats démocrates.
  • Journaliste assassinéeLe parquet financier français a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une enquête en lien avec l’assassinat en 2017 à Malte de la journaliste d’investigation Daphne Caruana Galizia. Sa famille et l’ONG de défense de la presse Reporters sans frontières ont déposé plainte en décembre en France. Elles soupçonnent un homme d’affaires maltais d’avoir utilisé des revenus générés par ses actifs en France pour corrompre des responsables politiques maltais et payer les auteurs de l’attentat à la voiture piégée qui a tué la journaliste.

  • Patrick balkanyLa cour d’appel de Paris a ordonné cet après-midi la remise en liberté de Patrick Balkany, maire Les Républicains de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), estimant son état de santé difficilement « compatible avec la détention ». Condamné en 2019 à quatre ans d’emprisonnement pour « fraude fiscale » puis à cinq ans d’emprisonnement pour « blanchiment aggravé », Patrick Balkany est incarcéré depuis le 13 septembre à Paris.